Pas de débat aux municipales sur la rive ouest du lac d’Annecy !

Pas de suspense dimanche lors du premier tour des élections municipales sur la rive ouest du lac d’Annecy : à Sévrier, Saint-Jorioz, Duingt, Lathuile, une seule liste sera à la disposition des électeurs dans l'isoloir : celle de l’équipe sortante !

À Sévrier c’est Bruno Lyonnaz, maire adjoint sortant, qui conduit la liste « Sévrier nous rassemble».
À Saint-Jorioz une seule liste également, « Agir pour demain » conduite par Michel Béal, maire sortant.
A Duingt c’est Marc Rollin, maire sortant également qui rempile à la tête de la liste « Duingt naturellement ».
Dans la commune de Lathuile, Hervé Bourne, maire sortant conduit la liste « Ensemble pour demain« 

Seule la commune de Doussard fait exception avec deux listes en présence : celle de Michèle Lutz maire sortante et celle de Michel Coutin premier adjoint sortant.

Une absence de débat faute de candidats :

Difficile de confronter des idées ou des projets avec une seule liste candidate, pourtant les sujets de préoccupation des habitants ne manquent pas.
Alors certes la fonction d’élu local dans les petites communes ne fait pas rêver car les responsabilités sont grandes et les moyens souvent limités, mais force est de constater que l’engagement pour le bien commun ne fait plus recette face à une offre de loisirs multiple sur le bassin annécien , un pouvoir d’achat élevé et un individualisme grandissant.

Mais il y a aussi et surtout la perception souvent fondée que les enjeux de mobilité par exemple ou ceux liés à l’urbanisme ou encore au déploiement de la fibre optique ne dépendent plus des décisions prises au niveau communal.

D’où l’intérêt porté par de nombreux électeurs  sur la campagne annécienne où 7 listes sollicitent le suffrage des anneciens avec des projets parfois nouveaux dont la mise en oeuvre concernera directement les habitants de la rive.

Il est intéressant de constater que  dans les communes nouvelles  du département, le débat local a bien eu lieu quelle que soit la taille de la commune : c’est le cas à Talloires-Montmin où deux listes se disputent le suffrage des électeurs ou encore dans la nouvelle commune de Fillière née de la fusion des communes de Saint-Martin-Bellevue, Aviernoz, Evires, les Ollières, et Thorens-Glières où 3 listes ont engagé le débat, preuve que l’identité locale est encore très prégnante dans les populations et que la fusion sans référendum a laissé de nombreuses traces.

Vers un taux d'abstention record ?

Pas évident de se motiver pour aller voter quand il n’y a aucun suspense. Et l’affaire du coronavirus ne va rien arranger, le taux d’abstention risque d’être très élevé !

Quelles sont les règles ?

Pour les communes de plus de 1000 habitants :

L’élection est acquise dès le premier tour si une liste récolte la majorité absolue, soit 50 % plus une voix, des suffrages exprimés.
Et comme il n’est pas requis de taux de participation minimum du corps électoral et que les votes blancs ne sont pas comptabilisés dans les suffrages exprimés, la liste unique obtient nécessairement 100 % des suffrages exprimés, dès lors qu’un vote est enregistré.
Pas de suspense donc à Sévrier, Saint-Jorioz, Duingt ou Lathuile

Pour les communes de moins de 1000 habitants :

C’est le cas d’Entrevernes, Saint-Eustache ou la Chapelle-Saint-Maurice… le ministère précise dans son mémento à l’usage des candidats aux municipales de 2020 qu’un candidat est élu dès le premier tour s’il récolte 50% des suffrages exprimés et qu’au moins 25% des électeurs inscrits s’est mobilisé.

Rappel des taux de participation au 1er tour des municipales en 2014 :

 Taux de participationVotes nuls et blancs
Sévrier65,34 %3,77 %
Saint-Jorioz60,21 %7,10 %
Duingt61,45 %2,24 %
Doussard64,65 %4,02 %
Lathuile74,12 %3,82 %
Entrevernes85,23 %0,00 %
Saint-Eustache74,51 %3,95 %
La Chapelle-Saint-Maurice79,44 %7,06 %

Rendez-vous dimanche soir pour les résultats du 1er tour !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin