Mon engagement pour les élections départementales des 20 et 27 juin prochains.

J’ai décidé de m’engager pour les élections départementales des 20 et 27 juin 2021 auprès du groupe Haute-Savoie Libertés qui présente des candidats sur deux cantons : Alain Bexon et Servane Georges-Picot sur le canton Annecy 2, Alexandre Allegret-Pilot et Anne de Beauchesne sur le canton Annecy 3..

Vous connaissez ma passion pour notre département et son espace naturel dans lequel je puise toutes mes racines familiales.
Comme de nombreux Haut-Savoyards je constate que notre cadre de vie façonné par des siècles d’histoire est menacé par un urbanisme galopant, cannibale, qui génère des pollutions et rend notre mobilité bien périlleuse.

Je serai le remplaçant d’Alain Bexon qui défend avec constance depuis de nombreuses années un urbanisme apaisé, équilibré, respectueux à la fois de notre patrimoine et de notre mode de vie du 21 ème siècle. Son combat contre le projet Portzamparc (ancien Hôpital d’Annecy) en est un exemple probant.

Se recentrer sur les projets en se libérant des dogmes partisans

Comme je l’évoquais dans cet article avant les élections municipales de 2020, la Haute-Savoie n’a pas attendu que l’écologie soit à la mode pour prendre conscience de l’importance de préserver son cadre naturel et le bien-être de ses habitants. 

Mais l’esprit de consensus qui permis la réalisation de grands projets dans notre département a disparu au profit de querelles partisanes dogmatiques qui divisent et aiguisent les passions.

Mais l’esprit de consensus qui a permis la réalisation de grands projets dans notre département a disparu au profit de querelles partisanes dogmatiques qui divisent et aiguisent les passions.

L’exemple de la création très controversée d’une voie cyclable devant l’hôtel de ville d’Annecy pendant l’été 2020 illustre à merveille une volonté unilatérale d’imposer un style de vie sans concertation.
Ce sont des visions et des projets qui rassemblent et pas les théories fumeuses et partisanes des mouvements politiques.

Des premiers de cordée qui cumulent les mandats depuis des années et des dossiers qui n’avancent pas !

Sur la rive Ouest du lac d’Annecy, on connait la chanson : on ne compte plus le nombre d’études sur la mobilité réalisées depuis des décennies qui ne se sont jamais concrétisées !!!

Les immeubles poussent comme des champignons et nos élus nous expliquent qu’ils sont impuissants.

Mais où est donc passé notre esprit de résistance ??

Il est temps de retrouver un peu de bon sens et de défendre quoiqu’il advienne la qualité de vie des habitants.

Les candidats d’Haute-Savoie Libertés n’ont d’autre ambition que de servir à temps complet notre département avec passion et intégrité.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email